Europe/Hongrie Publié le 22/09/2022

2022, millésime précoce à Tokaj

Vivien UJVARI, œnologue du domaine Barta à Tokaj, nous raconte son millésime 2022, en quelques points similaire avec 2018 : une année chaude et sèche, des vignes parfois stressées, pour un résultat final prometteur. 


UNE ANNÉE SÈCHE


Située dans le nord-est de la Hongrie, la région viticole de Tokaj-Hegyalja s’étend entre les rivières Tisza et Bodrog, bénéficiant de conditions idéales pour le développement du fameux champignon Botrytis cinerea, qui développe sa pourriture noble sur les grappes, donnant les fameux grains d’aszú. Seuls les vins produits dans cette région peuvent porter le nom de Tokaj, qui est une appellation d'origine protégée.

Après un hiver doux avec très peu de pluie, le débourrement printanier est arrivé vers la fin mars, comme à l’accoutumée dans la région. Se sont ensuivies des précipitations assez importantes (30 à 40 mm) au mois d'avril, puis aucune pluie depuis la floraison mi-mai jusqu'à la fin juillet. « Il n'y avait pratiquement aucun besoin de gestion de la canopée cette année, car les vignes ont montré une vigueur de croissance inférieure à la moyenne. »

 

En raison de la sécheresse, une grande partie de la future récolte a été perdue au profit de la faune. Car par manque d'eau dans les collines, les animaux sauvages sont descendus des forêts pour étancher leur soif en mangeant les bourgeons et les feuilles, et plus tard, quelques raisins. À contrario, les maladies fongiques ne se sont pas développées et la saison de croissance a été calme du point de vue de la lutte antiparasitaire. 


DES VENDANGES MI-AOUT 


Pour pallier le manque d’eau, les sols ont été ameublis et aérés, pour permettre une absorption plus efficace des éléments nutritifs. « On voit clairement que partout où les producteurs ont ameubli le sol, les vignes ont poussé plus haut. »

La plupart des parcelles ont mûri très tôt et les vendanges des vins tranquilles – pour les cuvées Egy kis Furmint et Furmint Öreg Király Dűlő – ont eu lieu en deux semaines, sur la 2ème quinzaine d’août, présentant exclusivement des grappes saines. « Comme nous avons commencé à récolter tôt, avec de belles acidités dans les baies, je pense que les vins auront un bon potentiel de vieillissement. À ce stade de la fermentation, les jus développent beaucoup d’arômes d'agrumes et de notes tropicales, en cuves comme en barriques. »

 

Certaines parcelles ont été volontairement mises de côté pour les szamorodni et les aszú. La botrytisation vient de commencer mi-septembre. « Je croise les doigts pour une bonne année Aszú ! », conclue Vivien, très confiante pour la qualité de ce millésime 2022.


©CREDIT PHOTO : BARTA

Vins biologiques,
biodynamiques, natures
Livraison 4j ouvrés
partout en France
QR code “VIDÉO DOMAINE“
sur chaque bouteille !
Paiement sécurisé
à 30 jours nets
*pour toute demande de livraison hors France, merci de nous contacter directement via ce formulaire

© Wine Explorers - Tous droits réservés

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération